Manipulation : la malbouffe vous joue des tours

Manipulation : la malbouffe vous joue des tours

Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade.” – Jiddu Krishnamurti (traduction)
Qu’y a-il réellement dans notre assiette ?
Quels ingrédients jouent directement sur notre cerveau ?
Comment le marketing des grandes marques est une gigantesque manipulation de notre cerveau ?

Bien le bonjour du Labo ! 🔬

Aujourd’hui, l’heure est grave. On entend tout et n’importe quoi sur l’alimentation et nous nous sentons donc obligés d’intervenir. En effet, se nourrir est un enjeu humain et de santé publique considérable. Outre le plaisir d’un bon repas, l’alimentation relève avant tout de notre santé, de votre santé et de celle de vos enfants.

C’est dans cette optique que nous nous attaquons aujourd’hui à un sujet crucial : les marques de l’agroalimentaire vous MANIPULENT.
Nous ne sommes absolument pas complotistes. Néanmoins, nous nous devons de mettre en lumière les procédés que ces marques mettent en place sur notre cerveau pour nous faire acheter.

On vous dit tout,

Bonne lecture 🙃

Note : nous parlons ici des produits transformés (gâteaux, plats tout faits, biscuits apéritifs, bonbons, cordons bleus…) . Nous nous attaquerons aux “matières premières” telles que les fruits, légumes, viandes et poissons dans un autre article.

LES ADDITIFS : UN BON GOÛT, MAIS À QUEL PRIX ?

Commençons par le commencement : les sens ! Et oui la capacité à flatter nos sens (goût, odorat, visuel) est tout de même la qualité numéro 1 d’un produit ! Et les marques l’ont bien compris… La quasi totalité des produits transformés issus de l’industrie agroalimentaire contient donc, en plus des ingrédients nécessaires à la recette des substances supplémentaires appelées additifs.

Les rôles de ces additifs sont divers. Il peut s’agir d’améliorer la qualité visuelle du produit, sa conservation (les fameux conservateurs), son goût…
Ces additifs sont la plupart du temps des molécules de synthèse. Certains sont nocifs pour l’homme.

Petit tour d’horizon (non exhaustif) des additifs qui abusent votre cerveau.

Les exhausteurs de goût : rappelez-vous en avant qu’il ne soit trop tard ! 🤯

Les exhausteurs de goût sont des substances qui ne modifient pas le goût, mais augmentent nos perceptions gustatives.
L’aliment nous paraît donc moins fade et plus agréable à consommer. L’exhausteur de goût le plus célèbre est le sel (qui est par ailleurs utilisé massivement par les industriels). Néanmoins, beaucoup de substances beaucoup moins connues se retrouvent dans nos produits du quotidien. Parlons des glutamates (E620, E621, E622, E623, E624 et E625) par exemple. Nous mangeons ces substances à notre insu.

Il est important de savoir que le glutamate est une molécule synthétisée par le corps humain. Cependant, le glutamate monosodique (E621), un dérivé chimique du glutamate peut avoir des effets neuro dégénératifs et favoriser notamment les maladies d’Alzheimer, de Parkinson et d’Huntington (Khodjaeva & al., 2013). De plus, ces mêmes auteurs recommande d’éviter de donner ce type d’aliment à des enfants.

Ces effets provoquent des controverses entre pro et anti exhausteurs de goût. Toutefois, ces produits industriels ne font qu’abuser votre cerveau et n’ont aucune utilité pour le consommateur à part lui donner envie de consommer à nouveau.

Manipulation

Une conséquence est de trouver fade un aliment ne contenant pas d’exhausteur (qu’il s’agisse de sel ou d’une substance chimique). Votre cerveau se fait donc duper d’un bout à l’autre en acceptant pour norme de goût un additif chimique inutile à nos besoins et potentiellement dangereux.

Un ajout de lipides (graisses) est souvent de mise car ceux-ci stimulent certains récepteurs sur la langue responsables des goûts (Pivk & al., 2008).

Les colorants alimentaires : un véritable trompe l’oeil

Pas besoin de vous faire un dessin, les colorants sont la pour rehausser la couleur d’un plat et le rendre plus attirant visuellement. Jusque là rien de bien méchant me direz-vous. Et bien l’usage de colorants à des effets pervers sur notre cerveau. En effet, celui-ci est sensible à ce type de manipulation.

En effet, dès que des informations sensorielles (odeur, visuel) arrivent à notre cerveau, celui-ci imagine ce qu’il va manger. Parfois, certains mécanismes physiologiques sont déclenchés (synthèse de salive par exemple d’où l’expression “ce plat me fait saliver“. Par conséquent un produit visuellement beau attirera notre cerveau inconsciemment.

Prenons l’exemple du tarama :

Manipulation Manipulation

Voici la couleur industrielle du tarama (rose) versus sa couleur naturelle. Sans que nous nous en rendions compte, le rose nous donne plus envie et nous le privilégions.

Marques et colorants

De nombreux labels “sans colorants” ont fleuri au sein des marques. Intermarché a même proposé une publicité pour montrer les effets des colorants sur le cerveau et la manipulation que ceux-ci engendrent. Si l’aspect scientifique est réel, ce coup de com’ relève très clairement de notre célèbre hôpital qui se moque de la charité.

Les glucides raffinés : comment perdre son argent et sa santé ? 🤔

Le point clef de notre réquisitoire. Si la consommation de glucides est nécessaire pour le fonctionnement de notre organisme (notre cerveau a besoin de nombreux apports glucidiques pour fonctionner correctement), une surconsommation de certains d’entre eux peut devenir nocive.

Nous parlons des glucides raffinés avec en tête du cortège le saccharose (sucre blanc raffiné). Le sucre est un déclencheur de notre circuit de la récompense. Par conséquent en consommer procurera une sensation de bien-être. Ça, les industriels l’ont aussi bien compris. Nous sommes donc assaillis de toute part par des produits sucrés à outrance. Outre les risques de diabète, cet excès de sucre use et abuse de notre circuit de la récompense et trompe donc notre cerveau.

Cela crée une véritable addiction (Schulte & al., 2015 ; DiNicolantonio & al., 2017). Le sucre a un effet d’autant plus puissant sur les enfants (Dr. Alan Greene) en modifiant leur comportement (hyperactivité notamment).

Too much added sugar can be one of the greatest threats to cardiovascular disease” – Harvard Health Publishing, Harvard Medical School

En d’autres termes, selon le département santé de Harvard, trop de sucres ajoutés peuvent être l’une des plus grandes menaces de maladie cardiovasculaire.

Rappelez-vous, tant que vous êtes addicts, vous achetez ; malin !

UN MARKETING PLUTÔT ÉTHIQUE 🤫

La manipulation commence dans les magasins

  • Pourquoi certaines barres chocolatées sont-elles juste à côté des caisses dans les supermarchés ? Pour favoriser les comportements compulsifs pendant la file d’attente !
  • Certaines enseignes humidifient leurs fruits et légumes pour les faire paraître plus frais.
  • Avez-vous déjà senti une très forte odeur de pain chaud en passant devant une boulangerie dans le métro ? Et oui, un parfum de synthèse est souvent diffusé pour vous donner l’envie de consommer.

Ces notions, regroupées sous l’appellation “marketing sensoriel” ont pour but de duper vos sens et donc de vous donner inconsciemment envie d’acheter.

Vous n’êtes pas conscients de ces procédés, pas de chance n’est-ce pas ? 🤷‍♀️

Une propagande à toute épreuve pour une manipulation bien sentie

Utilisant le biais d’ancrage (Tversky & Kahneman, 1974), les publicités profitent de ce biais cognitif pour nous communiquer une première bonne impression sur le produit. Il devient ensuite difficile de lui trouver des points négatifs.

Prenons l’exemple du lait. Selon une étude publiée dans The American Journal of Clinical Nutrition, le lait de vache n’est pas nécessaire à l’Homme et sa consommation n’est pas corrélée avec une baisse de l’ostéoporose (maladie des os) (Lanou, 2009).

On peut donc légitimement se demander pourquoi nous sommes donc soumis à ce type de messages :

Nous ne parlons même pas de l’aspect éthique et de la souffrance animale. Simplement de l’abus de messages faux répétés que votre cerveau va enregistrer plus ou moins consciemment et potentiellement appliquer.

Cela ne veut pas dire que nous sommes pour ou contre la consommation de lait. Il y a simplement une véritable manipulation qui nous dicte nos comportements en profitant de plusieurs de nos biais cognitifs.

  • Ancrage : nous restons sur notre première impression : les vaches ont l’air contentes, les enfants aussi, donc consommer du lait est une bonne idée.
  • Biais de confirmation : nous privilégions nos idées préconçues et nous auto-persuadons.
  • Biais de culture : tout le monde en France boit du lait donc il est normal d’en boire (ce qui n’est pas le cas ailleurs dans le monde).

Agroalimentaire, corruption et sciences

Les lobbies agroalimentaires sont très puissants. Les gouvernements échouent les uns après les autres à stopper l’ingérence des géants de l’alimentation dans la politique (coucou Emmanuel). Néanmoins, ces groupes ne s’arrêtent pas là. Une enquête de Cash Investigation  a montré que la société Danone utilisait des procédés de corruption pour promouvoir ses produits laitiers auprès de populations défavorisées, provoquant maladie / décès d’enfants en bas âge.

De même, la propagation de fausses informations scientifiques est monnaie courante. La palme d’or revient à Monsanto (Bayer) sur l’épineux sujet du glyphosphate.

La corruption au service de la manipulation est donc bien présente.

Vendre de l’éthique : l’art du “green washing” 💸

Évidemment, tous ces agissements ne passent pas inaperçus.

Pouf ! 🧙🏻‍♀️

Du jour au lendemain fleurissent des “sans sucres ajoutés”, “sans conservateurs”, “respectueux de la planète”.
Réaction attendue : “Bien sûr, ils sont pas si méchants après tout, nous les payons pour nous empoisonner, nous pouvons bien leur pardonner. La preuve, ils ont arrêté.
Et oui d’un côté on vous vend des produits nocifs, et de l’autre on vous vend d’autres produits (souvent tout aussi nocifs) pour se défendre d’être “comme les autres”.

Facile de duper tout le monde !

EN CONCLUSION : STOP À LA MANIPULATION

On ne le dira jamais assez, fuyez les grandes marques, les grands groupes. Il exercent la manipulation à grande échelle et vous vendent souvent des produits plus ou moins toxiques. De plus, on ne connaît que la partie émergée de l’iceberg et, croyez-nous, mieux vaut ne pas en savoir plus.

Il n’y a pas de recette miracle, la manipulation est réelle et notre pauvre cerveau est au milieu de tout cela, balloté par les évènements. Cependant, évitez à tout prix les produits transformés, cuisinez, prenez un peu de temps, même dans une journée chargée, mais ne donnez pas des gâteaux nocifs à vos enfants sous prétexte que vous n’avez pas trente minutes pour leur préparer un quatre quart maison, il en va de leur santé.

La meilleure manière est donc de ne pas acheter. Sans clients, plus de firmes immorales qui s’enrichissent sur votre dos et votre bonne foi.

Il peut être inenvisageable pour certains de ne pas avoir de Nutella tous les matins, libre à vous, nous avons fait notre devoir, vous êtes prévenus.

Rappelez-vous, VOUS pouvez changer les choses !

BIBLIOGRAPHIE

Food Additives as Important Part of Functional Food – Khodjaeva & al., 2013

Lipid deposition on the tongue after oral processing of medium-chain triglycerides and impact on the perception of mouthfeel. Pivk et al 2008

Which Foods May Be Addictive? The Roles of Processing, Fat Content, and Glycemic Load – Schulte & al. 2015

Sugar addiction: is it real? A narrative review – Di Nicolantonio, 2017

The Relationship between Sugar and Behavior in Children – Dr Greene

Les exhausteurs de goût sont-ils dangereux ? – Futura santé

E621-Additifs alimentaires.net

E621 : Glutamate monosodique – Dr Watson, Der Food Detektiv

The sweet danger of sugar – Harvard Health Publishing

Judgement under Uncertainty : Heurisitics and Biases – Tversky,  1974

Should dairy be recommended as part of a healthy vegetarian diet? Counterpoint – Lanou, 2009

Glyphosphate : la guerre du faux a bien eu lieu – Marianne

Glyphosphate : le rapport d’une agence européenne copie celui de Monsanto – France Info

Monsanto aurait créé des groupes de faux agriculteurs pour défendre le glyphosphate – Nouvel Obs

Elise Lucet interpelle le directeur de Danone avec des ballons – France Info

 


C’est tout pour aujourd’hui. Nous espérons que cet article “coup de poing” vous fera prendre conscience de la manipulation constante que nous subissons et vous aidera à changer vos habitudes ! Vous pouvez aussi nous donner votre avis en commentaire ou simplement nous envoyer un message, nous nous ferons un plaisir de vous répondre ! Vous pouvez également nous contacter sur les réseaux sociaux :

Facebook
Twitter

Enfin, n’hésitez pas à partager si ça vous a plu ! À très vite pour de nouveaux articles.

Sarah & Nicolas

 

C'était cool, je partage :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Vous êtes libres de recevoir gratuitement notre E-book 

 "Comprendre et Agir sur son cerveau", n'hésitez pas !