Se fixer un objectif solide en 7 étapes

Se fixer un objectif solide en 7 étapes

Formule de mon bonheur : un “oui”, un “non”, une ligne droite, un but…” – Friedrich Nieztsche
Avez-vous un objectif ? Lequel ?
Vous tient-il à coeur ?
Avez-vous déjà atteint vos objectifs ?

Bien le bonjour du Labo ! 🔬

Nous avons tous des envies, des projets et des activités qui nous tiennent à coeur et que nous hésitons pourtant à démarrer. Il est parfois difficile de savoir par où commencer, nous n’osons pas nous lancer ou nous repoussons simplement “à plus tard”…

Nous restons donc parfois figés à ne rien oser faire jusqu’à ce que nous nous réveillions, et commencions trois projets en même temps pour ne jamais les achever… Tant de mauvaises habitudes à corriger ! Inutile de culpabiliser, l’esprit humain est fait pour vagabonder et vous n’êtes pas seuls !
Par exemple, j’ai (Nicolas) toujours souhaité apprendre à dessiner. J’ai donc suivi quelques cours sur YouTube (la vidéo est excellente) pour apprendre à dessiner le portrait d’un célèbre personnage de série mais j’ai vite abandonné. Ça me prenait parfois, par période, j’essayais, je persévérais quelques jours, puis je laissais tomber. Résultat, je ne sais toujours pas dessiner correctement, j’ai perdu du temps et de la motivation.

Conclusion ne faites PAS comme moi !

Sur cette introduction des plus inspirantes, voyons comment bâtir un projet (qu’il s’agisse de dessin, de sport ou de mode de vie…) à partir d’objectifs solides pour garder une motivation de fer tout au long de notre projet comme ce cher Nieztsche !

Nous vous proposons ici un “mode d’emploi” en 7 étapes pour partir sur de bonnes bases 👊🏻

1 – COMPRENDRE VOS BESOINS

Nous agissons la plupart du temps pour combler un besoin/une envie. Il y a globalement 3 composantes qui entrent en ligne de compte dans la cause de ce besoin.

  • Une composante psychologique

Cette composante résume vos différents besoins. Ceux-ci sont hiérarchisés par la pyramide de Maslow. Il s’agit d’un modèle psychologique puissant qui permet de classer lesdits besoins du plus vital au plus spirituel. Vous ne gravirez l’échelon supérieur uniquement si vous avez comblé tous les besoins inhérents à votre échelon.

Pyramide de Maslow
La pyramide de Maslow. Vos besoins sont classés du plus vital (en bas de la pyramide) au plus spirituel (en haut).
  • Une composante neurobiologique

Votre circuit de la récompense est exigeant ! Votre cerveau raffole de dopamine et d’endorphines et celui-ci privilégiera une action permettant leur expression. Nous détaillons ces processus plus en détail dans notre E-book “comprendre & agir sur son cerveau“. Si vous ne l’avez pas encore lu, nous vous conseillons fortement de le télécharger, c’est 100% gratuit et le lien est à la fin de cet article !

  • Une composante personnelle

Notre personnalité est forgée par nos expériences individuelles. Nous avons chacun notre propre vécu et celui-ci a une forte influence sur nos aspirations et nos décisions. Nous n’aurons donc pas le même comportement que notre voisin. Par exemple certains seront altruistes et d’autres non. Cette diversité de personnalités explique les besoins et envies de chacun !

Ces trois composantes donnent donc le ton de vos aspirations. En tenir compte vous permettra de définir un objectif pertinent en accord avec vous même.

À faire : Prenez une feuille et listez les passions/projets/besoins dont vous souhaitez vous occuper maintenant.

2 – HIÉRARCHISEZ VOS SOUHAITS

Maintenant que vous comprenez pourquoi vous agissez et que vous avez listé ce qui compte pour vous, nous allons choisir ensemble ce LE projet qui deviendra votre prochain objectif.

En effet, commencer plusieurs projets en même temps est une mauvaise idée. Vous auriez très peu de chances d’arriver à leur terme et de remplir vos objectifs !

Pourquoi ?

Une histoire de courbe de motivation !

Lorsque nous commençons une activité volontairement, nous sommes toujours très motivés et nous avons hâte de rentrer dans le vif du sujet ! Cependant, au fur et à mesure que les choses se corsent, vous perdrez une partie de votre enthousiasme du début. C’est à ce moment précis qu’il ne faut rien lâcher. Si vous persévérez et que vous continuez à y croire, votre motivation augmentera de nouveau au fur et à mesure que votre expertise s’affirmera.

Votre courbe de motivation devrait avoir environ cette allure :

Courbe motivation : objectif
Courbe de motivation au fil du temps. En abscisses, le temps en mois et en ordonnées la motivation en %. ATTENTION ! Ce graphique est donné à titre indicatif. Il donne ici une tendance plutôt que des données précises. Ne tenez donc pas compte des mois ni des pourcentages précis.

En revanche si vous commencez plusieurs projets en même temps, ou à intervalles très courts, vous serez toujours motivés et déterminés au début. Cependant, lorsque la difficulté augmentera, vous aurez d’autant plus de mal à mener votre barque sur tous les fronts et la perte de motivation de chaque activité aura un impact négatif sur les autres. Vous aurez donc un risque nettement supérieur d’abandon…

Votre courbe de motivation (théorique) devrait alors avoir cette allure :

Courbe motivation multiactivité : objectif
Courbe de motivation au fil du temps. En abscisses, le temps en mois et en ordonnées la motivation en % et en couleur chaque activité. ATTENTION ! Ce graphique est donné à titre indicatif. Il donne ici une tendance plutôt que des données précises. Ne tenez donc pas compte des mois ni des pourcentages précis.

Le point critique désigne ici le moment ou votre motivation sera au plus faible pour toutes vos activités. Il sera donc très dur de garder la détermination et la persévérance nécessaires pour continuer vos projets.

ATTENTION ! Nous rappelons que ces graphiques sont donnés à titre de tendance, ils n’ont aucune valeur chiffrée et servent juste à illustrer le propos. La courbe dépend évidemment de chaque individu, mais cette tendance se retrouve de manière globale.

À faire : Hiérarchisez vos envies et choisissez celle que vous voulez accomplir en premier.

3 – TROUVEZ VOTRE OBJECTIF

Cette étape est probablement la plus importante. Si vous voulez garder votre motivation même dans les moments les plus ardus, vous ne pouvez pas vous permettre de prendre cette étape à la légère. Il est temps de déterminer votre objectif principal, l’accomplissement ultime de votre projet. Cet objectif doit à la fois rassembler pourquoi vous vous lancez et ce que vous attendez de ce projet. Lorsque vous réaliserez cette étape finale, vous devrez pouvoir vous dire :

“Ça y est ! Je l’ai enfin fait…”

Cet objectif peut prendre de multiples formes. “Je veux gagner cette compétition de ski.” ; “Devenir peintre professionnel” (à défaut de savoir dessiner 😅) ; “Je veux pouvoir économiser suffisamment pour partir en Patagonie l’année prochaine”…

Chaque objectif est bon tant qu’il vous définit. Faites en sorte qu’il soit aussi clair et concret que possible.

TRÈS IMPORTANT : Ne vous mentez pas à vous même. Essayez de fixer votre objectif honnêtement. N’écrivez pas “je veux monter ma boîte” si vous voulez juste gagner de l’argent. Écrivez simplement “je veux devenir (plus) riche”.

Si vous ne faites pas ça, vous passerez votre temps à courir après le mauvais objectif et vous perdrez votre motivation.

À faire : écrivez votre objectif. Une fois sûrs de vous, verrouillez-le.

Pour vous aider, nous allons suivre ces étapes avec vous en prenant notre blog en exemple !

Notre objectif est d’utiliser sciences cognitives et développement personnel pour aider efficacement le plus de personnes possible.

4 – CRÉEZ UN PROJET AUTOUR DE VOTRE OBJECTIF

Pour cette quatrième étape, vous devez définir les activités qui vous permettront d’atteindre votre objectif. Cette étape dépend clairement de celui-ci. En effet, si vous voulez devenir champion de ski, vous vous douterez bien vite de votre activité principale… (le cricket bien sûr !). En revanche, si votre objectif est de devenir plus sociable, les “activités” sont moins évidentes et peuvent être multiples. Ne sautez pas cette étape trop vite, plus votre projet est cohérent sur le papier, plus celui-ci a des chances d’aboutir. Ne négligez pas d’activités annexes (exemple, l’entraînement physique en salle pour le ski).

À faire : notez les activités qui vous permettront d’atteindre votre objectif. Vous devez donc commencer à avoir une idée de comment atteindre votre objectif

Pour nous :

Apprendre, rédiger et transmettre par le biais d’un blog permettant de toucher un maximum de personnes avec un contenu le plus travaillé possible.

5 – DIVISEZ VOTRE CIBLE PRINCIPALE EN OBJECTIFS SECONDAIRES

Il est temps de transformer votre ébauche en projet. Vous devez définir les grandes étapes qui mèneront à la réussite de celui-ci. Ces objectifs secondaires doivent former la méthode pas à pas qui vous mènera à votre cible. Essayez de trouver au moins 5 objectifs secondaires. Faites vraiment en sorte qu’il s’agisse des étapes les plus cruciales de votre projet !

À faire : notez vos objectifs secondaires

Pour nous : 

Nos objectifs secondaires sont (ou étaient) :

  1. Créer notre site internet
  2. Rédiger un contenu de qualité en permanence
  3. Écrire de nombreux articles sur des sujets variés de manière à répondre aux besoins de nos lecteurs
  4. Rassembler une grande communauté
  5. Recevoir des retours de cette communauté à propos de notre contenu

Ces 5 sous-objectifs répondent à l’objectif principal “utiliser sciences cognitives et développement personnel pour aider efficacement le plus de personnes possible.”

6 – RENDEZ VOTRE PROJET PLUS CONCRET

Maintenant que votre feuille de route commence à ressembler à quelque chose, il est temps d’ajouter du concret à la théorie. Notre cerveau est friand de données concrètes. Par conséquent, utilisez cette notion à votre avantage en ajoutant des paramètres réels à vos objectifs secondaires. Écrivez ce que vous voulez vraiment gagner. Utilisez des chiffres ! “Je veux x résultats avant x date” ; “Je lirai x, x et x dans x but avant x date” ; “C’est décidé ! Je m’entraînerai x fois par semaine x mois avant cette compétition”.

Cela vous permettra de courir après un RÉEL objectif ! Il est bien plus motivant de s’entraîner trois fois par semaine pendant 8 semaines dans le but de finir dans le top 20% du prochain marathon de Paris (ne faites pas ça, je suis un aussi piètre coureur que dessinateur…😭) que de se dire “il faudrait que je coure”.

Votre objectif ne doit pas nécessairement être ambitieux, néanmoins vous serez probablement amenés à sortir de votre zone de confort.

À faire : Chiffrez vos objectifs et imposez-vous une deadline raisonnable.

Pour nous :

  1. Créer notre site gratuitement (excepté le nom de domaine) en moins d’un mois.
  2. Créer un contenu pertinent en faisant correspondre nos articles avec une grille d’exigences que nous nous sommes fixées.
  3. Écrire au minimum 2 articles par semaine autour de 7 sujets clefs du succès.
  4. Rassembler une communauté en amenant 1000, 5000, 10000 lecteurs sur notre blog !
  5. Rester proche de notre communauté en répondant aux commentaires et en tenant compte des retours.

7 – N’OUBLIEZ PAS VOTRE CERVEAU !

Vous êtes enfin sortis de votre zone de confort ? Vous vous êtes battus contre vents et marrées pour garder votre cap et votre motivation ?

Alors, vous MÉRITEZ une récompense ! Chaque petite victoire mérite d’être célébrée. Cela vous permettra de réguler votre stress, de rester dans un état d’esprit optimiste et bien sûr, d’activer votre circuit de la récompense ! Une pierre trois coups ! Votre cerveau se souviendra du plaisir de la récompense et cela pourra vous tirer vers le haut dans les moments les plus difficiles.

Enfin ne soyez pas trop durs avec vous mêmes. Chaque petit pas vous rapproche du succès de votre projet !

Si vous avez suivi toutes nos étapes, vous devriez avoir de belles idées en tête, une véritable ébauche de projet et une motivation à toute épreuve !

Croyez en vous et à vous de jouer ! 👏🏻

 


C’est tout pour aujourd’hui. Nous espérons que ces petits exercices sont un premier pas vers votre succès !  Vous pouvez nous donner votre avis en commentaire ou simplement nous envoyer un message, nous nous ferons un plaisir de vous répondre ! Vous pouvez également nous contacter sur les réseaux sociaux :

Facebook
Twitter

Enfin, n’hésitez pas à partager si ça vous a plu !

A très vite pour de nouveaux articles

Sarah & Nicolas

C'était cool, je partage :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Vous êtes libres de recevoir gratuitement notre E-book 

 "Comprendre et Agir sur son cerveau", n'hésitez pas !