Trouver le bon état d’esprit : Mois 2

Trouver le bon état d’esprit : Mois 2

“Sème un acte, tu récolteras une habitude, sème une habitude, tu récolteras un caractère, sème un caractère, tu récolteras une destinée.” – Dalaï Lama
Comment gérer d’importants changements de mode de vie ?
Pourquoi est-il difficile de faire face aux choix ?
Comment créer un cercle vertueux grâce à son état d’esprit ? 

Bien le bonjour du Labo ! 🔬

On se retrouve aujourd’hui pour la suite de notre défi et donc par conséquent le troisième article de la série. Si vous n’avez pas lu les précédents, pas de panique, la rubrique Notre plus grand défi est faite pour vous ! 
Maintenant que vous êtes à jour, il est temps pour nous de vous annoncer les nouveautés depuis le mois dernier. Aux premiers abords, ce mois n’a pas été le théâtre d’évènements grandioses. Néanmoins, nous avons à coeur de vous montrer en quoi les petites avancées de ce mois peuvent avoir un impact bien plus grand qu’escompté, qu’il s’agisse de votre vie privée ou entrepreneuriale.  Nous aborderons deux thématiques liées : l’art de structurer son emploi du temps et l’importance de l’état d’esprit.
Nous vous laissons découvrir par vous mêmes.

Bonne lecture ! 🙃

STRUCTURER SON EMPLOI DU TEMPS UN DÉFI DE TAILLE

Trop de choix tue le choix ?

Il est courant de se plaindre (ou d’entendre son entourage se plaindre) de ne pas avoir suffisamment de temps pour faire ce qu’on veut. Cependant, la réalité est que nous perdons très souvent une quantité précieuse de temps au cours de notre journée. Écrans, procrastination, inactivité, les tentations sont nombreuses de se laisser aller sans s’en rendre compte.
Maintenant, que se passe-t-il lorsque nous pouvons pleinement choisir notre emploi du temps ? 

Paradoxalement, avoir le choix de faire ce qu’on veut de sa journée peut se révéler être un véritable frein à l’action. En effet, les célèbres travaux de S. Iyengar (The Art Of Choice, 1986), professeure à la Columbia Business School montrent qu’un excès de choix peut faire reculer un consommateur ou démotiver un individu. 

Il est donc plutôt délétère de se lever le matin en se demandant quoi faire de sa journée, surtout si les perspectives sont multiples et abstraites. La première leçon que nous avons apprise en tant qu’aspirants entrepreneurs est donc qu’il est crucial de structurer ses journées de travail. La liberté acquise par un tel mode de vie ne se gagne que par une rigueur supplémentaire. En effet, si le salariat impose des règles (la majorité du temps des horaires de travail relativement fixes), l’entrepreneuriat impose les mêmes règles mais avec la nécessité d’une discipline personnelle irréprochable. Cette idée peut sembler banale, mais elle est compliquée à mettre en oeuvre au départ. 

Mettre en place un rythme

Nous avons donc rapidement compris qu’il était nécessaire d’avoir une organisation irréprochable. Pour cela, nous avons décidé de nous construire une routine, de prendre un rythme. 

“Une routine ?! C’est étrange de chercher une routine en créant une boîte !”

Et bien pas tant que ça, c’est même indispensable. En effet, la plupart des gens qui se plaignent de la routine subissent leur routine. Leur vie est une succession d’actions pas toujours réellement souhaitées et leur répétition prend une tournure monotone. Dans notre cas, nous souhaitons construire notre routine avec un ensemble d’activités choisies et agencées par nos soins, ce qui fait une différence énorme en terme de motivation.

De la même manière qu’un régime ou un programme sportif, la difficulté réside dans la continuité (et donc l’habitude). Nous avons donc mis en place un emploi du temps semaine par semaine (retour au Lycée 😅) pour avoir une vue d’ensemble sur notre vie à court et long terme. 

Ce changement d’organisation a eu des effets immédiats que vous pouvez admirer par vous-mêmes car après trois semaines d’absence non voulues, nous reprenons enfin la rédaction d’articles !

SE FORGER UN ÉTAT D’ESPRIT

Un bon état d’esprit, ou Mindset pour les startupins tatillons, adeptes des anglicismes les plus impromptus est indispensable pour toute personne recherchant l’épanouissement et le succès dans sa vie (professionnelle et personnelle). Sans le bon état d’esprit, pas de motivation, pas de créativité, pas de passioné et surtout, pas de boîte.

Ce mois-ci nous avons mis en place deux systèmes pour évoluer dans le meilleur état d’esprit possible. Vous pouvez utiliser ces astuces qui sont relativement universelles. En effet, celles-ci peuvent s’adapter à des contextes différents de l’entrepreneuriat (c’est pour cela que nous vous les partageons 🙃 )

Bien s’entourer 

Dans tout projet, il est primordial de bien s’entourer.  Qu’il s’agisse de prendre des cours, de multiplier ses contacts ou de trouver des partenaires, il est toujours productif d’échanger et rarement positif de faire cavalier seul. 

Dans notre cas, nous nous sommes donc inscrits à un diplôme universitaire complémentaire à notre Master (Diplôme étudiant entrepreneur) qui nous procure un suivi, des cours, qui nous met en relation avec des mentors et avec d’autres étudiants entrepreneurs de la région. Nous avons également la chance de pouvoir participer à des concours ou des échanges internationaux ! Vous voyez comment cet accompagnement peut avoir un effet bénéfique sur notre état d’esprit ? 

C’est cela que nous voulons vous transmettre. Si vous vous lancez dans quelque chose, faites vous accompagner, faites vous aider, développez des contacts, rencontrez des personnes intéressées par les mêmes domaines que vous. Vous verrez votre motivation sera décuplée et vos échanges vous permettrons d’aller plus vite et plus loin. Entre les clubs, les fédérations, les structures officielles et les groupes de passionnés, vous devriez pouvoir trouver, structure à votre activité ! Renseignez-vous, essayez, changez, revenez, vous ne risquez rien et vous pouvez gagner beaucoup. 

Ce conseil peut encore une fois sembler simple. Néanmoins la plupart des personnes (nous y compris) ont tendance à faire fi de ces concepts pendant leurs activités. Cela peut faire passer à côté de belles opportunités. 

Créer une émulation positive

Cette dernière partie rejoint les précédentes avec des petites spécificités. Pour étoffer notre emploi du temps et garder la dynamique active et positive que nous nous devons d’avoir, nous avons décidé d’organiser sur des créneaux précis dans la semaine des sessions et des rendez-vous autour de thèmes qui nous intéressent, ou nous semblent importants. 

Nous avons donc mis en place des sessions de créativité (idéation autour de thèmes variés) et d’investissements (mise en place de stratégies, découverte des marchés…) Notre but est de prendre le temps de réfléchir et de se renseigner sur une de ces thématiques dans le but de développer des compétences ou des connaissances supplémentaires. Cela nous garde donc dans un processus actif tout en développant des compétences transverses importantes. La mise en commun d’idées participe à une réelle émulation positive qui nous stimule davantage. 

état d'esprit
Accompagner vos séances d’un document récapitulatif (même en prise de note) vous permettra de vous forger votre propre expérience et d’avoir du recul sur l’avancée de vos projets.

Ce petit temps dans la semaine a donc un impact très positif sur nous et notre état d’esprit. Prenez des moments pour réfléchir et avancer (seuls ou en groupes) sur des thématiques qui vous tiennent à coeur. Vous verrez, vous serez toujours pleins d’idées ou d’envies. La peur du choix dont nous parlions au début deviendra rapidement un lointain souvenir. 

CONCLUSION 

Nous avons avancé ce mois-ci en nous structurant un emploi du temps et en développant des activités connexes enrichissantes. Nous vous enjoignons à faire de même pour vos activités. Entourez-vous de passionnés ou d’experts, échangez et prenez des créneaux dans votre emploi du temps pour avancer sur des thèmes qui vous tiennent à coeur. Ne dérogez pas à ces moments, ils demandent un effort mental mais le jeu en vaut la chandelle. 

En ce qui concerne notre entreprise, la participation au diplôme d’étudiant entrepreneur commencera en janvier. Nous pourrons donc entamer réellement les choses concrètes du projet début 2019. En attendant, nous allons continuer à développer notre idée et son concept. Il est donc possible que le prochain article de la série se concentre plus sur le nombre de chocolats que nous aurons mangés à Noël qu’autre chose, mais vous verrez, c’est sympa aussi ! 

Enfin, si l’étude sur les choix vous intéresse, l’ouvrage de Sheena Iyengar (The Art of Choosing) est disponible en Anglais sur Amazon


C’est tout pour aujourd’hui. Nous espérons que cet article vous permettra de tisser de nouveaux liens  et d’avancer sur vos projets ! Vous pouvez aussi nous donner votre avis en commentaire ou simplement nous envoyer un message, nous nous ferons un plaisir de vous répondre ! Vous pouvez également nous contacter sur les réseaux sociaux :

Facebook
Twitter

Enfin, n’hésitez pas à partager si ça vous a plu ! À très vite pour de nouveaux articles.

Sarah & Nicolas

C'était cool, je partage :
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Vous êtes libres de recevoir gratuitement notre E-book 

 "Comprendre et Agir sur son cerveau", n'hésitez pas !